Isabelle

Publié le par dGé

De quoi ça parle ?

Le décor de la vie d'Isabelle a beau être des plus classiques (une petite ville bretonne du bord de mer), son quotidien est résolument fantastique ! Car la magie est partout pour qui sait la voir. Et Isabelle n'est pas myope ! C'est ainsi qu'elle rencontre une âme en peine prisonnière d'un tableau, un capitaine dont le hoquet réalise les souhaits, un groupe de gentils baba cool qui laisse des parterres de fleurs dans son sillage, une cloche de pâques qui a perdu son battant, ou encore une jeune fée au pair qui cherche à sauver une forêt d'un impitoyable exploitant industriel. Mais ce n'est pas tout : Isabelle va découvrir que sa propre famille est liée au monde de la magie, car son oncle Hermès... est un sorcier aux pieds de bouc ! En bref, Isabelle est un joyau injustement méconnu de la bande dessinée francophone, alliant poésie, féerie et humour.

C'est de qui ?

Isabelle est le résultat d'une improbable alchimie entre quatre grands magiciens de la B.D. : de magnifiques dessins de Will (Tif et Tondu), la rêverie poétique de Raymond Macherot (Chlorophylle, Chaminou, Sybilline), l'efficacité des dialogues d'Yvan Delporte (Les Schtroumpfs, Le Trombone illustré) et l'humour à plusieurs degrés (une lecture pour les enfants et une pour les adultes) d'André Franquin, la papa du Marsupilami, de Gaston Lagaffe et le créateur des meilleurs albums de Spirou.

Face au journaliste Hugues Dayez (dans Le Duel Tintin-Spirou, aux Editions Contemporaines), Will se souvient : "Pour élaborer les scénarios, Franquin et Delporte venaient chez moi à peu près chaque semaine, on se réunissait, Franquin faisait quelques croquis de mise en page, Yvan reprenait ces brouillons chez lui et m'écrivait le découpage avec les textes définitifs, et moi, je mettais tout ça en musique en dessinant ma planche. C'était une époque merveilleuse [à partir de 1975 - note de dGé] d'où sont issus les meilleurs scénarios de la série..."

On trouve ça où ?

Le Lombard a eu la brillante idée de sortir une intégrale en 2007, en 3 tomes qui regroupent l'ensemble des albums, ainsi que des histoires inédites (parues dans Spirou mais jamais reprises en album), des croquis et des aquarelles de Will, des couvertures de Spirou, un historique de la série, etc.

Le saviez-vous ?

Pour l'idée de départ, les scénaristes Macherot et Delporte, se sont inspirés d'une histoire de Will publiée dans un numéro de Spirou spécial Pâques, Catherine et Bernard, dont l'action de déroule au pays des fées. Catherine est le prénom de la fille de Will, mais Raymond et Yvan la rebaptisent Isabelle... un clin d'oeil à la fille de leur copain Franquin ! La première histoire, de quatre pages, parue en 1969 dans Spirou s'intitule Les Gens d'ailleurs, un véritable hymne à la tolérance, à la différence et... à la poésie. Après 1974, Macherot connaît un grave problème de santé, et c'est Franquin qui va venir prêter main forte à Yvan Delporte, donnant à la série un ton parfois plus adulte.

Publié dans I

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article