Le Vent dans les saules

Publié le par dGé

De quoi ça parle ?

Fini le grand nettoyage de printemps ! Sitôt rangés balais et brosses, le timide Taupe décide d'aller profiter de cette belle journée au bord de la rivière. Le voilà parti pour de bien curieuses rencontres : le malicieux Rat, gentleman rustique qui connaît comme sa poche tout le petit monde du Bois Sauvage, le vaniteux Crapaud, spécialiste des lubies désastreuses, ou encore l'impressionnant Blaireau qui n'hésite pas à offrir à ses amis confort et réconfort dans son chaleureux logis, au coeur d'un hiver blanc.

C'est de qui ?

A l'origine, Le Vent dans les saules est un trésor de la littérature anglaise, publié en 1908. L'auteur, Kenneth Grahame, l'aurait écrit pour son jeune fils qui était aussi têtu que Crapaud ! En 1996, paraît le premier tome de l'adaptation en bande dessinée que nous vous présentons. Elle est signée Michel Plessix (né en 1959 à Saint Malo). Il réalise pour cette B.D. des planches peintes de toute beauté dont chaque cadre est une mini-oeuvre d'art. Même un lecteur qui ne serait pas a priori attiré par la bande dessinée y trouverait son compte tant l'aspect esthétique de chaque album est soigné.
Le Vent dans les saules 
On trouve ça où ?

L'intégrale se constitue de quatre tomes disponibles aux éditions Delcourt. Il existe aussi un très beau coffret qui regroupe l'ensemble.

Le saviez-vous ?

Michel Plessix prend son indépendance par rapport à Kenneth Grahame en publiant en 2005 le premier tome d'une nouvelle série : Le Vent dans les sables. Il s'agit d'une suite totalement inédite qui entraîne Rat et ses amis loin de leur Bois Sauvage... Personne dans la bande ne l'ayant encore lu, nous ne pouvons vous en parler plus en détail, mais nous le ferons dès que possible, promis !

Publié dans V

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article